Un silencieux pour la chasse (modérateur de son)

silencieux chasse

Voici une vidéo très intéressante pour ceux qui hésitent à acheter un modérateur de son (silencieux) pour aller à la chasse ! Avantages, inconvénients, Chasse-cadeau.fr fait le point et teste pour vous ce nouveau matériel, désormais autorisé à la chasse.

Un accessoire désormais autorisé à la Chasse

En effet, l’autorisation des modérateurs de son pour toutes les armes, tous les modes de chasse, pour tous les gibiers et toutes les espèces dites « nuisibles » fait l’objet d’un arrêté publié au Journal Officiel par le Ministère de la Transition Ecologique. Les mots « l’emploi sur les armes à feu de tout dispositif silencieux destiné à atténuer le bruit au départ du coup » ont disparu de l’article 2 de l’arrêté du 1er aout 1986, qui les interdisait à la chasse !
Nous étions en retard sur ce point, contrairement à un certain nombre de nos voisins européens. Au Royaume Uni, par exemple, on considère le modérateur de son comme un outil de santé publique car il permet de protéger l’audition des chasseurs.

Le modérateur de son protège votre audition

Tout d’abord, l’objectif de cet accessoire n’est pas de rendre l’arme de chasse silencieuse, mais bien d’en réduire le son. Le but est d’améliorer le confort d’usage du chasseur et donc la qualité de son tir. Il ne s’agit donc pas de rendre le tir « silencieux » comme le croient Malheureusement certains, qui trouvent ce dispositif néfaste. Il est donc préférable de l’appeller « modérateur » ou « réducteur » de son, conformément à la réalité de l’objet.

Comme vous pourrez le constater dans cette video, le jour où nos carabines feront le bruit des « flingues du KGB » dans un vieux James Bond n’est pas encore venu ! Et n’est d’ailleurs pas necessaire.

Continuer la lecture de « Un silencieux pour la chasse (modérateur de son) »
Partagez cette page :

Recherche au sang du grand gibier avec teckel (video)

Le teckel

Le teckel, chien polyvalent, possède des aptitudes naturelles exceptionnelles à la chasse mais nécessite une éducation spécifique pour les développer dans la recherche au sang du grand gibier.

La recherche au sang

Le rôle du chien est de suivre la piste le plus vite possible pour retrouver l’animal. Le chien doit être capable de suivre la piste malgré le délai, la pluie et le vent et les ruses du gibier. Le chien doit donc posséder une finesse de nez afin de repérer l’odeur faible, la différencier et s’y consacrer. La résistance physique est nécessaire car les recherches sont souvent longues, sur de grandes distances. Il n’est pas rare de voir des recherches de sanglier durant plus de 4 heures sur une dizaine de kilomètres.

La video

Ce film vous décrit une recherche au sang du grand gibier avec teckel. Il s’agit de la recherche d’un sanglier tiré en battue, mais qui s’est enfui après le tir. Grace au chien et à son conducteur, ce sanglier sera retrouvé pour le plus grand bonheur du chasseur, qui ne manquera pas de rendre les honneurs à son gibier mais aussi au chien de sang !

Continuer la lecture de « Recherche au sang du grand gibier avec teckel (video) »
Partagez cette page :