Tu chasses le sanglier, mais le connais tu vraiment ?


QUEL EST LE POIDS DU SANGLIER

Tout d’abord il est utile de rappeler que la femelle ne s’appelle pas sanglier mais « laie » elle est généralement moins grosse soit 60 à 110 kg contre 80 à 200 kg pour le mâle adulte. On me demande souvent combien pèse un sanglier vidé par rapport à un sanglier plein : pour information sachez que le poids d’un sanglier est égal au poids vide multiplié par 1,2 (soit 20% de plus).

QUELLE EST LA LONGÉVITE DU SANGLIER (AGE DU SANGLIER)


Sa longévité maximale est de 15 ans, mais il est très rare que des sangliers atteignent cet âge car ils sont souvent prélevé avant, sauf peut-être dans les parcs de chasse où une gestion rigoureuse est appliquée en vue d’obtenir de beaux trophées dont l’apogée se situe généralement  à partir de 5-6 ans.

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS NOMS DU SANGLIER (NOMS DU SANGLIER EN FONCTION DE SON AGE)

Quelles sont les différentes appellations du sanglier suivant l’âge de l’animal ?




-de 0 à 6 mois c’est un marcassin, rayé habituellement jusqu’à l’âge de deux ou trois mois s’il n’a pas trop souffert

-de 6 à 12 mois il s’agit d’une bête rousse de 25 à 45 kg

-de 12 à 24 mois on l’appelle bête de compagnie

-de deux à trois ans on l’appelle ragot ou laie ragot pour la femelle

-on l’appelle ensuite tiers ans de 3 à 4 ans, puis quartanier de 4 à 5 ans

-à partir de 5 ans il s’agit d’un adulte qu’on appelle Solitaire s’agissant du mâle

-à partir de six ans c’est un vieux sanglier et enfin à partir du sept ans c’est un grand vieux sanglier

Tous les chasseurs savent que le sanglier est une espèce grégaire, c’est-à-dire qui vit en communauté, mais saviez-vous comment on appelle un groupement de sanglier : il s’agit d’une compagnie et non d’un troupeau (reservé au bétail) ou harde (réservé aux cervidés).

Il arrive parfois que notre sanglier sauvage se croise avec des porcs d’élevage ; on l’appelle alors cochonglier ou sanglichon on peut facilement le reconnaître à sa robe et à ses oreilles basses. Dans ce cas le nombre de chromosomes est différent 36 pour le sanglier d’Europe et 38 pour le porc domestique !

ANATOMIE DU SANGLIER

Jouons maintenant au jeu des devinettes : quel est le nom des différentes parties de l’anatomie du sanglier ? Essayez de  trouver les réponses (qui sont à la suite de cette liste) mais… ne trichez pas et ne regardez pas tout de suite !

Oreilles ?

yeux ?

queue ?

tête ?

mamelles ?

testicules ?

poils ?

touffe de poils au bout de la verge ?

museau ?

peau épaisse presse sur l’épaule et la cage thoracique du mâle ?

bande de poils sur le haut du dos ?

VOICI LES RÉPONSES :

Oreilles : les écoutes

yeux : les mirettes

queue : la vrille

tête : la hure

mamelles : les allaites

testicules : les suites

poils : les soies

touffe de poils au bout de la verge : le pinceau

museau : le boutoir

peau épaisse presse sur l’épaule et la cage thoracique du mâle : l’armure

bande de poils sur le haut du dos : la crinière

COMMENT CHASSER LE SANGLIER

Les territoires fortement fréquentés par les sangliers sont facilement reconnaissables à cause des coulées, ces sentiers suivis par l’animal et bien marqués dans le sol par ses empreintes et son odeur ; elles révèlent le passage régulier du gibier.

COMMENT RECONNAITRE LE SEXE DU SANGLIER

Il arrive parfois qu’on demande au chasseur de reconnaître le sexe du sanglier lorsqu’on désire par exemple ne prélever que des mâles et préserver les femelles reproductrices. Contrairement au tableau de chasse, dans la nature un animal sur pied et qui courent n’est pas toujours facile à reconnaître ! Bien que cet exercice soit souvent délicat, on peut tout de même se fier aux critères suivants :

Pour le mâle, le pinceau pénien est généralement visible sous le ventre, surtout en poil d’été à l’ouverture de la chasse. Mais attention les laies ont parfois une petite touffe de poils sur le ventre que l’on peut facilement confondre avec le pinceau ! Afin d’éviter des erreurs d’identification, cela peut être confirmé par la visualisation des suites à l’arrière du sanglier, surtout au moment du rut (c’est-à-dire généralement de mi-novembre à mi-janvier avec un pic en décembre).

Chez le mâle d’un certain âge les babines supérieures sont retroussées par les défenses, qui sont les grandes canines inférieures de sa mâchoire. Elles sont bien blanches et visibles, mais attention certaines femelles peuvent aussi avoir de grandes dents qu’on appelle crochets.

Une laie suitée est facilement identifiable car elle est suivie de sa progéniture. Une femelle qui allaite sera facilement reconnaissable à ses tétines qui pendent. Enfin la hure de la femelle est généralement plus allongée que celle du sanglier mâle.

Voilà ! Vous savez tout et vous n’avez plus d’excuse pour vos erreurs d’identification lors du tir de votre gibier préféré ! 

OU VIVENT LES SANGLIER ?

Le sanglier vit dans les grands massifs de feuillus, le maquis, le marais ou la garrigue. Il a besoin de quiétude, de nourriture en quantité suffisante et d’eau. C’est pourquoi il aime les remises fourrées et fermées à forte densité tel que ronciers, épines, bruyère, fougère, ou jeune coupes. Son domaine vital peut varier de 500 à 10.000 hectares et il peut parcourir de 30 à 40 km en une seule une nuit !

Du point de vue de l’alimentation il est omnivore et opportuniste c’est notre seul grand gibier qui n’est pas exclusivement herbivore ! Il cause beaucoup de dégâts pour se nourrir notamment dans les cultures de maïs mais aussi dans les autres céréales et en faisant de nombreux broutis et vermillis dans les prairies.

REPRODUCTION DU SANGLIER

Sa reproduction est variable en fonction des critères de. Le mâle atteint sa maturité sexuelle entre 8 et 12 mois tandis que la femelle L’atteint à huit mois dès lors qu’elle pèse au moins 35 kg. La durée de gestation est simple à retenir car elle est de trois mois trois semaines et trois jours !

Si la reproduction est bonne (en fonction des critères de climat, d’alimentation, de population et d’environnement humain), elle peut atteindre trois portées tous les deux ans, sachant que chaque portée est composée de 2 à 8 bébés (en moyenne quatre ou cinq). Il en résulte que l’accroissement moyen dépopulation est de 100 % par an ! Donc si vous avez par ex. 200 sangliers sur votre territoire en fin d’hiver, vous pouvez stabiliser votre population en tuant autant autant de sangliers (200) chaque année ! Mais attention, pour pouvoir tirer de beaux trophées de sangliers armés les années suivantes il est fortement conseillé de préserver les adultes et de les laisser vieillir au moins cinq ans !

Voilà ! Vous êtes désormais incollable sur la « bête noire », pratiquement un expert ! Vous êtes donc prêt pour partir à l’aventure : la chasse au sanglier ! Pour venir observer ce grand gibier qui déchaine toutes les passions sur les territoires présentant les plus fortes densités de sangliers (et où vous serez certains de voir beaucoup de gibier à chaque sortie), contactez l’agence RINEVA par téléphone au 06.12.44.84.84 ou faites nous parvenir une demande d’information avec le mode de chasse choisi via le formulaire ci-après (Devis sur demande). Venez découvrir tous les modes de chasse du sanglier (battue, affut, approche notamment). Pour se faire plaisir ou pour offrir, les conditions sont idéales pour vous garantir un séjour inoubliable dans l’une les plus grandes chasses privées du sud de la France. Pour l’organisation de votre journée ou séjour de chasse faites confiance à des pros : RINEVA.