Voyage et séjour de chasse

Dans cet article, ChasseTube souhaite vous présenter un Chasseur passionné qui va vous rendre heureux si vous êtes adeptes de voyage et séjour de chasse : Fabien Descout (AdemainchasseAdemainpeche).

ChasseTube :

« Bonjour Fabien Descout, pouvez vous nous parler de vous ? »

Fabien Descout :

« Bonjour, passionné de chasse depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours voulu découvrir de nouvelles destinations . Depuis 2003, je chasse et je fais découvrir à d’autres passionnés la chasse du gibier d’eau en Argentine. Mais également, et c’est moins connu, du perdreau et du grand gibier »

ChasseTube :

« Mais vous ne chassez pas uniquement en Argentine, n’est-ce-pas ? »

Continuer la lecture de « Voyage et séjour de chasse »
Partagez cette page :

Tu chasses le sanglier, mais le connais tu vraiment ?

Poids, longévité, différents noms, anatomie, sexe, où les trouver, reproduction, chasse, etc. testez vos connaissances sur le sanglier ! Ou apprenez à le connaître et soyez incollable sur ce magnifique gibier ! Et n’oubliez pas : ce sont ceux qui le connaissent le mieux qui le chassent le mieux !

QUEL EST LE POIDS DU SANGLIER

Tout d’abord il est utile de rappeler que la femelle ne s’appelle pas sanglier mais « laie » elle est généralement moins grosse soit 60 à 110 kg contre 80 à 200 kg pour le mâle adulte. On me demande souvent combien pèse un sanglier vidé par rapport à un sanglier plein : pour information sachez que le poids d’un sanglier est égal au poids vide multiplié par 1,2 (soit 20% de plus).

POIDS DU SANGLIER

QUELLE EST LA LONGÉVITE DU SANGLIER (AGE DU SANGLIER)

Sa longévité maximale est de 15 ans, mais il est très rare que des sangliers atteignent cet âge car ils sont souvent prélevé avant, sauf peut-être dans les parcs de chasse où une gestion rigoureuse est appliquée en vue d’obtenir de beaux trophées dont l’apogée se situe généralement  à partir de 5-6 ans.

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS NOMS DU SANGLIER (NOMS DU SANGLIER EN FONCTION DE SON AGE)

Quelles sont les différentes appellations du sanglier suivant l’âge de l’animal ?

Marcassin

  • jusqu’à 6 mois c’est un marcassin, rayé habituellement jusqu’à l’âge de deux ou trois mois s’il n’a pas trop souffert
marcassins
Continuer la lecture de « Tu chasses le sanglier, mais le connais tu vraiment ? »
Partagez cette page :

Avantages et inconvénients du Parc de Chasse !

Anti-chasses, braconniers, ramasseurs de champignons, VTT, etc. Il devient malheureusement de plus en plus compliqué de partager la nature entre tous les utilisateurs… C’est pourquoi de plus en plus de propriétaires prennent la décision de clôturer leur domaine de chasse. C’est donc l’occasion de faire le point sur les avantages et inconvénients du Parc de chasse.

Gibier « res propria » ou « res nullius » ?

Le grand débat c’est aussi le gibier « res propria » ou « res nullius » comme on dit, en latin, dans le droit : est-ce que le gibier vous appartient ou est-ce qu’il n’appartient à personne (à tout le monde) ? La réalité c’est que si vous implantez un nouveau gibier sur votre propriété privée il vous appartient tant qu’il reste chez vous. En effet, la chasse sur le terrain d’autrui sans le consentement du propriétaire ou du détenteur du droit de chasse relève d’une contravention de 5ème classe, donc d’une amende de 1 500 €, qui peut être augmentée en cas de circonstances aggravantes.

Il en va de même pour les petits qui vont naître sur votre territoire. Dès lors on peut comprendre qu’un propriétaire soit contrarié s’il fait des efforts pour développer une population puis que celle-ci est systématiquement prélevée par ses voisin qui ne souhaitent pas faire d’efforts de gestion ou de plan de chasse coordonné. Pire encore s’il est braconné sur son propre territoire de chasse. La jalousie, comme le manque de respect, sont malheureusement parfois sans limite…

Le résultat c’est que ce propriétaire, excédé, va finir par clôturer son territoire pour ne plus subir ces désagréments ! Ainsi, il va devenir le propriétaire définitif des animaux qu’il y implante et qu’il y fait naître.

Ceux qui ont provoqué cette situation seront alors très mal placés pour s’en plaindre ensuite avec des commentaire du style : « le gibier n’appartient à personne et doit pouvoir circuler librement » !

Mais revenons à notre propos de départ : avantages et inconvénients du Parc de chasse.

Des espèces rares, des trophées !

Dans ce cas l’avantage du Parc de chasse clôturé, c’est qu’il permet dans certaines régions d’introduire des espèces qui n’aurait jamais été présente dans le cas contraire. En milieu ouvert elles risquent d’être éliminées avant même qu’une population significative et durable puisse de se développer (prédation, accidents de la route, prélèvements, etc). C’est ainsi qu’on peut chasser de très beaux daims palettes dans le sud de la France alors qu’on ne rencontre aucun spécimen en milieu ouvert dans la région !

trophées Parc de chasse

Un Domaine privatisé

Deuxième chose à savoir : chasser seul, à l’approche par exemple, sur un domaine reservé à la chasse, sans aucun dérangement, est un plaisir exceptionnel ! Seuls les chasseurs qui ont déjà eu l’occasion d’y gouter peuvent comprendre. La chasse n’y est pas si facile qu’on pourrait le croire… Les animaux restent sauvages. Suivant la taille du territoire, le biotope, etc peuvent être très difficiles à approcher. Par exemple un cerf en période de brame en milieu ouvert sera bien plus facile à tuer que n’importe quel « cerf de parc » en dehors de la période de brame !

Pas de fermeture

Un autre des avantages du Parc de Chasse, et pas des moindres, est de pouvoir chasser toute l’année, sans contrainte de dates d’ouverture/fermeture… Cela est important pour les chasseurs qui ont des emplois du temps saisonniers ou très compliqués. D’autant plus que les dates de fermeture tombent souvent malheureusement trop tôt eu égard au climat (fin de saison encore fraiche par rapport à l’ouverture, idéale pour les chiens, etc).

Des prix abordables

Certaines chasses privées pratiquent des tarifs très abordables. Cela revient beaucoup moins cher que des séjours à l’étranger, par exemple. Alors pourquoi parcourir des milliers de kilomètres quand on peut, près de chez soi, profiter de territoires exceptionnels ?

Et puis il en faut pour tous les goûts et toutes les bourses bien sûr (certaines grandes chasses privées peuvent aussi couter cher eu égard à la superficie des territoires et la quantité d’animaux qu’il faut gérer, surtout pour le grand gibier. Mais du moment qu’on ne chasse pas contre le grillage (cas des territoires trop petits), il y a peu de différence avec un territoire ouvert. Sauf peut-être qu’il y a toujours du gibier en abondance si la Chasse est bien gérée (densité, nourriture, plan de chasse, etc). Le gibier doit pouvoir disposer d’un vaste territoire pour se défendre, ainsi que des réserves non chassées pour se réfugier. C’est généralement le cas car aucun propriétaire n’aurait intérêt à « piller » son propre territoire, au risque de ne plus chasser l’année suivante par manque de gibier.

Plan de Chasse : gestion des prélèvements

La clôture évite aussi le dérangement des animaux par divers intrus type promeneurs, joggers, ou pire : braconniers ! Mais il permet surtout une gestion pointue des prélevements permettant de laisser vieillir certains catégories d’animaux. Comme les cerfs d’avenir par exemple pour faire de grands trophées. Il permet aussi d’épargner les femelles pour obtenir chaque année un maximum de naissances. Cela permet d’assurer chaque année une véritable abondance de gibier.

Continuer la lecture de « Avantages et inconvénients du Parc de Chasse ! »
Partagez cette page :